logo

Ministere
de l'economie
Et des Finances

Republique d'Haiti
 
image palmistre

Créé par le décret du 13 mars 1987, le Ministère de l'Économie et des Finances a pour mission fondamentale de formuler et de conduire la politique économique, financière et monétaire de l'État haïtien pour favoriser la croissance ainsi que le développement socio-économique du pays sur une base durable. En clair, il assure la gestion stratégique de l'économie nationale. Et, entre autres attributions, le MEF gère la trésorerie, le budget national ainsi que les biens de l'État.

Plan du site

  • +(509) 2992 1067/ 2992 1028
  • communication@mef.gouv.ht
  • 5, Ave. Charles Summer
        Port-au-Prince, Haiti

Actualité   |   Publié le aoû 31, 2023

La BRH présente les 85 entreprises dirigées par des femmes gagnantes du programme “Booster PME II”


La BRH présente les 85 entreprises dirigées par des femmes gagnantes du Programme Booster PME organisé en partenariat avec la coopération Suisse, et le ministère de l’Économie et des Finances, sous le haut patronage de la Primature.


Lors d’une cérémonie à laquelle étaient présents, entre autres, le ministre de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert, la ministre à la condition féminine et aux droits de la femme, Dre Sofia Lauréus qui a représenté la Primature, le responsable de la coopération suisse en Haïti, Andrin Fink, des membres du conseil d’administration de la BRH, des acteurs de la société de civile, des membres du secteur privé ainsi que des jeunes, la banque de la république d’Haïti a présenté, le mardi 29 août 2023, à l’hôtel Karibé, les 85 entreprises dirigées par des femmes qui sont primées.

Lors d’une cérémonie à laquelle étaient présents, entre autres, le ministre de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert, la ministre à la condition féminine et aux droits de la femme, Dre Sofia Lauréus qui a représenté la Primature, le responsable de la coopération suisse en Haïti, Andrin Fink, des membres du conseil d’administration de la BRH, des acteurs de la société de civile, des membres du secteur privé ainsi que des jeunes, la banque de la république d’Haïti a présenté, le mardi 29 août 2023, à l’hôtel Karibé, les 85 entreprises dirigées par des femmes qui sont primées.

“La Banque centrale se réjouit et salue la constance de ses liens ou partenariats, soit directs ou indirects, avec des acteurs clés du secteur public, du secteur privé des affaires, de la société civile et de l’international, pour assurer la promotion et le financement des idées d’affaires pertinentes, surtout celles venant des femmes, pour la création de MPME dans l’économie mettant en valeur l’esprit innovateur et le talent des jeunes. Cette démarche s’articule autour d’une grande vision et de plusieurs objectifs à l’intérieur de cette trilogie : inclusion financière, stabilité macroéconomique et responsabilité sociale de la BRH”, a indiqué le gouverneur.

M. Dubois a par ailleurs mis en avant les avantages qui seront mis à la disposition de ces femmes. Ces femmes recevront un accompagnement technique et financier pendant 6 mois sous forme de coaching pour transformer leurs concepts en entreprises florissantes. Ensuite un support financier leur sera offert pour les aider à atteindre leurs objectifs. GDG accompagnera 29 entreprises, Compas 28 Entreprises, Group Croissance 28 entreprises, a-t-il détaillé.

Pour sa part le ministre de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert a particulièrement mis l’accent sur les retombées positives de ce programme en lien avec la stratégie nationale de l’inclusion financière du gouvernement car, selon lui, le soutien aux femmes impacte positivement les indicateurs sociaux économiques. Des études basées sur des données factuelles ont démontré que les régions du monde où subsistent des inégalités entre les hommes et les femmes sont parmi les pays les plus pauvres.

« Ces approches stratégiques et opérationnelles ont permis de toucher simultanément les deux groupes cibles, les femmes d’une part et les petites et moyennes entreprises d’autre part. En orientant l’application de notre stratégie vers des acteurs de la production locale, notamment la production et les services des chaînes de valeur liés au secteur agricole, axe essentiel de la croissance, nous atteignons dans un même mouvement, plusieurs éléments de notre vision pour la relance de l’économie de notre pays », a souligné le ministre.

“Le ministère de l’économie des finances s’engage à tout mettre en œuvre pour faciliter la réussite de ce projet. En ce sens, nous poursuivons les efforts avec tous les acteurs étatiques, de la société civile ainsi que les partenaires techniques et financiers d’Haïti pour la réalisation de la deuxième phase du projet qui consistera à assurer le coaching et l’accompagnement technique de ses 85 entreprises gagnantes du concours. L’effet multiplicateur et l’impact de cette phase constituent à la fois l’essence et l’objectif de base de l’inclusion financière, a précisé Michel Patrick Boisvert. L’encadrement de ces femmes devrait, non seulement, les rendre plus performant en renforçant leur capacité de production en les intégrant dans un cadre formel de fonctionnement, mais aussi leur ouvrir la porte à des financements structurant et normalisé”.

Ces 85 femmes sur un total de 500 inscrites venues des dix départements du pays sont les lauréates la deuxième édition du concours de plan d’affaires réalisé dans le cadre du programme “Booster PME” mis en place par la banque centrale soutenu par la Primature, le ministère de l’économie et des finances et la coopération Suisse en Haïti.