Ministère de l'Economie
et des Finances (MEF)
République d'Haïti
MEF - mail
MEF / Le pari pour la modernité et la croissance

Projet de loi de finances 2018-2019

Télécharger le document

Discours d'installation du Ministre Michel Patrick Boisvert

Télécharger le discours

Vision Stratégique 2017-2022 du Ministère de l'Economie et des Finances

Télécharger la Vision Stratégique 2017-2022 du MEF

Taux d'inflation
Juillet 2018 - Juillet 2019
Mois Glissement annuel Variation mensuelle
Juillet 2019 19.1% 1.6%
Juin 2019 18.6% 1.8%
Mai 2019 18% 1.4%
Avril 2019 17.7% 1.7%
Mars 2019 16.8% 0.7%
Février 2019 17.0% 1.7%
Janvier 2019 15.5% 1.6%
Décembre 2018 15.4% 1.5%
Novembre 2018 14.5% 1.4%
Octobre 2018 14.3% 1.5%
Septembre 2018 14.6% 1.5%
Août 2018 14.1% 1.4%
Juillet 2018 13.6% 1.5%
Référence IHSI

Séminaire Binational à Jimani pour clôturer une série de dialogues sur le transport transfrontalier avec le support de la CEPALC

« Une Approche Binationale du Transport, de la Logistique et de la Mobilité, axée sur la Durabilité »

 

La Commission Technique des Frontières a participé à un fructueux séminaire à Jimani, les mardi 26 et mercredi 27 juillet 2016 autour du thème : « Une Approche Binationale du Transport, de la Logistique et de la Mobilité, axée sur la Durabilité »

Ce séminaire réalisé avec l’assistance technique de la  CEPALC, de concert avec la CTF, la Commission Mixte Haitiano-Dominicaine, la Commission de Modernisation de transports en Commun, fait suite à deux rencontres préliminaires ayant impliqué les syndicats de transporteurs des deux pays en vue d’adresser les différents problèmes auxquels sont confrontés les camionneurs et les transporteurs.  Plusieurs autres institutions dont la DGI, la Douane, l’APN et leurs homologues dominicains ainsi que le Secrétaire d’Etat haïtien aux Transports, Monsieur Wilson Edouard, se sont prononcés, chacun en ce qui le concerne, durant les discussions à Jimani. Les deux premières rencontres avaient eu lieu les 2 et 3 juin 2016 à Port-au-Prince et les 5 et 6 juin 2016 à Santo-Domingo.

Tout remonte à la grève des camionneurs dominicains de la FENATRADO en juillet et Aout 2015. Cet incident a démontré la fragilité du système de transport transfrontalier et ses effets néfastes sur la stabilité des relations économiques et commerciales entre la République d’Haïti et la République Dominicaine, de même que sur le climat de sécurité de la frange frontalière.

Témoin privilégié des tracasseries occasionnées par cette grève et ses retombées sur l’appareil de production nationale, notamment au niveau des Parcs Industriels et sur les nombreuses familles laborieuses, riveraines des franges frontalières Est, Ouest et Centre, le Secrétariat Exécutif de la Commission Technique des Frontières (CTF), pour trouver une solution durable à la problématique du transport transfrontalier et la logistique, avait présenté une requête à la Commission Economique pour l’Amérique Latine et la Caraïbe (CEPALC), organe subsidiaire des Nations Unies, sollicitant son expertise pour engager des réflexions sur la mobilité et la logistique et mettre sur la table des éléments de solutions pour permettre aux décideurs de prendre les mesures appropriées afin de réguler le transport transfrontalier.

Ce premier forum en deux temps ainsi que le séminaire de deux jours qui vient d’être réalisé à Jimani  avaient donc pour objectifs stratégiques de :

-           Mieux gérer les asymétries et les déséquilibres structurels, financiers et règlementaires dans le secteur du transport des deux pays ;

-           Compenser les déséquilibres règlementaires des deux pays par une meilleure compréhension de leur dynamique locale ;

-           Harmoniser les intérêts des différents acteurs œuvrant dans le secteur du transport et renforcer la dynamique des échanges transfrontaliers ainsi que le cadre sécuritaire dans lequel ils se réalisent ;

-           Réfléchir sur l’intégration régionale et la coopération transfrontalière à partir de l’expérience et des leçons apprises en Amérique Latine ;

-           Analyser l’influence de l ‘élaboration de Politiques Publiques Intégrées basées sur la durabilité, dans la construction d’un système de transport sûr, fiable et économiquement sain pour lutter contre la pauvreté et faciliter la compétitivité économique du pays ;

-           Arriver à un protocole pour harmoniser le transport et les intérêts des différents acteurs opérant dans le secteur transport-commerce, en vue de renforcer la dynamique des échanges transfrontaliers et assurer une meilleure fluidité ; renforcer la sécurité ; organiser les comportements et les aspects économiques et légaux.

-           Maintenir un dialogue permanent entre les différents acteurs institutionnels, capable de créer et d’entretenir un climat de confiance entre les opérateurs économiques, institutionnels, sociaux et financiers.

Grâce au support du Ministre de l’Economie et des Finances, Président de la Commission Technique des Frontières, la CTF a pu jouer pleinement son rôle et continue avec son engagement en vue d’aboutir d’une part à la modernisation du transport au niveau de nos frontières et aussi à l’harmonisation des échanges entre syndicats de transport des deux côtés de l’ile. A ce titre, en marge de la conférence de Jimani, les membres de la fédération Nationale des Transporteurs Dominicains (FENATRADO) ont produit une déclaration proposant la création d’une entité binationale du transport.

Par ailleurs, le 28 Juillet une réunion s’est tenue au CTF avec la CEPALC, le Secrétaire d’Etat aux Transports et les représentants des syndicats, pour fixer les prochaines étapes en vue de poursuivre les consultations, construire les propositions pour continuer d’organiser le secteur transport haïtien (notamment à la frontière), programmer de nouvelles stratégies pour la modernisation des équipements de nos transporteurs, identifier les créneaux pour parfaire la formation de nos syndicalistes-transporteurs.

Cette initiative est d’une importance capitale pour l’amélioration du climat des affaires à la frontière et constitue également une étape importante dans les efforts visant à lutter contre le trafic illicite et la contrebande.

Le Ministre
Michel Patrick Boisvert
Ministre de l'Economie et des Finances

A la une...

Voir plus...
Taux de change
27-mars-2020
Achat Vente
USD 97.9362 99.4518
EUR 108.1490 109.8901
PES 1.8210 1.8503
CAN 69.9230 71.0487
En gourde pour une unité étrangère
Référence BRH