Ministère de l'Economie
et des Finances (MEF)
République d'Haïti
MEF - mail
MEF / Le pari pour la modernité et la croissance

Projet de loi de finances 2018-2019

Télécharger le document

Discours d'installation du Ministre Michel Patrick Boisvert

Télécharger le discours

Vision Stratégique 2017-2022 du Ministère de l'Economie et des Finances

Télécharger la Vision Stratégique 2017-2022 du MEF

Taux d'inflation
Juillet 2018 - Juillet 2019
Mois Glissement annuel Variation mensuelle
Juillet 2019 19.1% 1.6%
Juin 2019 18.6% 1.8%
Mai 2019 18% 1.4%
Avril 2019 17.7% 1.7%
Mars 2019 16.8% 0.7%
Février 2019 17.0% 1.7%
Janvier 2019 15.5% 1.6%
Décembre 2018 15.4% 1.5%
Novembre 2018 14.5% 1.4%
Octobre 2018 14.3% 1.5%
Septembre 2018 14.6% 1.5%
Août 2018 14.1% 1.4%
Juillet 2018 13.6% 1.5%
Référence IHSI

LUTTE CONTRE LA CONTREBANDE, LE LAC AZUEI, UNE GRANDE PRÉOCCUPATION.

À défaut de suivre le circuit normal, les fraudeurs qui s’approvisionnent au niveau de Jimani fuient la route de Malpasse. Le lac Azuei constitue pour ces derniers la voie privilégiée. Parmi les mesures prises par les autorités gouvernementales, aucune d’entre elles ne concerne spécifiquement ce cours d’eau. Tandis qu’ils participaient à la cérémonie d’inauguration du bureau de la douane de Malpasse, le ministre de l’Économie et des Finances, Wilson Laleau, et le directeur général de l’Administration générale des douanes, Victor Saint-Louis ont promis de tout faire afin de résoudre ce problème. 

 

De concert avec toutes les institutions impliquées dans la lutte contre la corruption, des dispositions sont en train d’être prises afin de faire échec aux fraudeurs. Des séances de travail sont déjà tenues entre les autorités douanières du pays et celles de Jimani. Ce qui indique que l’appui des autorités voisines est sollicité. Malgré tout, les petites embarcations continuent d’utiliser le lac pour le transport de produits de toutes sortes en provenance de la République dominicaine. 

 

 De grands efforts sont consentis afin de réduire la contrebande qui se fait au niveau des lignes frontalières. Cependant, le pays continue de perdre des millions au niveau des 350 kilomètres de frontière séparant les deux républiques. La modernisation des bureaux de la douane, la formation des douaniers, le renforcement de la présence policière au niveau de la bande frontalière sont, entre autres, les mesures prises pour mettre un terme à ce fléau. 

 

 Le ministre de l’Économie, Wilson Laleau, pense que d’autres initiatives doivent être prises à ce niveau afin de contrecarrer définitivement les fraudeurs. Pour l’instant, les décideurs projettent d’impliquer la garde-côte dans une telle démarche. Les équipements adéquats constituent le principal handicap. Tout en félicitant les douaniers pour le travail accompli jusqu’ici afin de combattre la fraude, le ministre croit qu’il est opportun que des mesures plus drastiques soient prises pour faire régner l’ordre au niveau de la frontière. Ainsi, le ministre promet d’envoyer un signal clair à ces criminels. 

 

 La contrebande, soutient-il, n’est profitable à personne. « En agissant de la sorte, ces commerçants ne permettent pas à l’État d’accomplir ses tâches régaliennes », a ajouté Wilson Laleau. Aussi, a-t-il poursuivi, l’un des plus grand problèmes du pays, c'est un manque de moyens. Ce qui, souvent, oblige les décideurs à solliciter l’aide des partenaires internationaux. Avec le renforcement des structures de contrôle au niveau de la bande frontalière, notamment dans les parages du lac, le ministre espère augmenter les recettes douanières et, par ricochet, diminuer la dépendance d’Haïti. 

 

 Au cours des trois dernières années, d’importantes dispositions ont été prises afin de combattre le crime financier dans tous ses aspects. À bien des égards, ces initiatives n’accouchent toujours pas des résultats escomptés. Encore en 2015, dans les échanges le long de la bande frontalière, la contrebande est de règle. Il est clair qu’il faut bien d’autres dispositifs pour couper la contrebande qui s’organise au niveau du lac Azuei. Dans cette même lignée, un accent soutenu doit être mis sur les autres points de passage. Des 35 points sur la bande, rien seule une dizaine est contrôlée par les autorités haïtiennes.

Le Ministre
Michel Patrick Boisvert
Ministre de l'Economie et des Finances

A la une...

Voir plus...
Taux de change
27-mars-2020
Achat Vente
USD 97.9362 99.4518
EUR 108.1490 109.8901
PES 1.8210 1.8503
CAN 69.9230 71.0487
En gourde pour une unité étrangère
Référence BRH