Ministère de l'Economie
et des Finances (MEF)
République d'Haïti
MEF - mail
MEF / Le pari pour la modernité et la croissance

Projet de loi de finances 2018-2019

Télécharger le document

Discours d'installation du Ministre Michel Patrick Boisvert

Télécharger le discours

Vision Stratégique 2017-2022 du Ministère de l'Economie et des Finances

Télécharger la Vision Stratégique 2017-2022 du MEF

Taux d'inflation
Juillet 2018 - Juillet 2019
Mois Glissement annuel Variation mensuelle
Juillet 2019 19.1% 1.6%
Juin 2019 18.6% 1.8%
Mai 2019 18% 1.4%
Avril 2019 17.7% 1.7%
Mars 2019 16.8% 0.7%
Février 2019 17.0% 1.7%
Janvier 2019 15.5% 1.6%
Décembre 2018 15.4% 1.5%
Novembre 2018 14.5% 1.4%
Octobre 2018 14.3% 1.5%
Septembre 2018 14.6% 1.5%
Août 2018 14.1% 1.4%
Juillet 2018 13.6% 1.5%
Référence IHSI

Le prix de l’essence est réduit à la pompe

Le ministre de l’Economie et des Finances, Wilson Laleau, a annoncé, le vendredi 30 janvier 2015, une diminution des prix des produits pétroliers à la pompe. La gazoline passe de 215 à 200 gourdes, le diesel de 177 à 167 gourdes et le kérosène de 171 à 161 gourdes.

Il a fallu plusieurs jours de négociations au gouvernement et à des organisations syndicales pour diminuer de 15 gourdes le prix de la gazoline et de 10 gourdes celui du diesel et du kérosène. Le président Martelly a personnellement rencontré les représentants des syndicats vendredi afin de parvenir à une entente.

Pour l’occasion, le ministre Laleau  était assisté de ses collègues du Commerce et de l’Industrie, Hervé Day, des Affaires sociales et du Travail, Victor Benoît, et de la Communication, Rotschild François Jr. Les nouveaux prix seront effectifs dans les stations d’essence à partir du lundi 2 février prochain.

« Etant donné la situation actuelle, on ne peut faire de mouvement trop brusque sur les prix des produits pétroliers, pour éviter des catastrophes beaucoup plus graves, a expliqué le ministre Laleau. Une diminution brusque des prix de l’essence peut entrainer une nette dévalorisation de la gourde par rapport au dollar. L’Etat, dans ces conditions, aura besoin de plus de gourdes pour acheter les produits importés en dollars.

Plus loin, le ministre a promis que le gouvernement va, dans les prochaines semaines, harmoniser les prix avec le marché international comme avant 2011. Les prix des produits pétroliers, actuellement subventionnés par l’Etat haïtien, seront fixés en fonction du marché mondial. « Nous avons choisi des solutions graduelles pour ne pas déséquilibrer le fonctionnement de l’économie », a indiqué l’économiste Laleau.

« Il y a eu beaucoup de discussions entre nous et le gouvernement pour éclaircir notre position. Mais ils ont fait montre de flexibilité et nous nous sommes entendus sur ce que vient d’annoncer le ministre », a fait savoir Montès Joseph du Front national des syndicats, visiblement satisfait de la décision du gouvernement. Le syndicaliste a promis de poursuivre les négociations avec le gouvernement. « En matière de négociation, on n’a pas toujours tout ce qu’on veut avoir, mais ce n’est qu’un début, on va continuer à négocier », a-t-il indiqué.

Pour le ministre des Affaires sociales et du Travail, la question des prix des produits pétroliers n’est pas seulement économique, mais éminemment sociale. C’est en ce sens qu’il s’est mis à la disposition des syndicalistes pour discuter du réajustement des prix des transports publics. « Nous nous attendons à ce que ces ajustements aient des conséquences sur le transport en commun.  Mon rôle comme ministre des Affaires sociales et du Travail est de poursuivre le dialogue avec les syndicalistes pour nous mettre d’accord là-dessus », a déclaré Victor Benoît.

Le Ministre
Michel Patrick Boisvert
Ministre de l'Economie et des Finances

A la une...

Voir plus...
Taux de change
27-mars-2020
Achat Vente
USD 97.9362 99.4518
EUR 108.1490 109.8901
PES 1.8210 1.8503
CAN 69.9230 71.0487
En gourde pour une unité étrangère
Référence BRH