Ministère de l'Economie
et des Finances (MEF)
République d'Haïti
MEF - mail
MEF / Le pari pour la modernité et la croissance

Projet de loi de finances 2018-2019

Télécharger le document

Discours d'installation du Ministre Michel Patrick Boisvert

Télécharger le discours

Vision Stratégique 2017-2022 du Ministère de l'Economie et des Finances

Télécharger la Vision Stratégique 2017-2022 du MEF

Taux d'inflation
Juillet 2018 - Juillet 2019
Mois Glissement annuel Variation mensuelle
Juillet 2019 19.1% 1.6%
Juin 2019 18.6% 1.8%
Mai 2019 18% 1.4%
Avril 2019 17.7% 1.7%
Mars 2019 16.8% 0.7%
Février 2019 17.0% 1.7%
Janvier 2019 15.5% 1.6%
Décembre 2018 15.4% 1.5%
Novembre 2018 14.5% 1.4%
Octobre 2018 14.3% 1.5%
Septembre 2018 14.6% 1.5%
Août 2018 14.1% 1.4%
Juillet 2018 13.6% 1.5%
Référence IHSI

UNE MEILLEURE SCOLARISATION POUR PLUS DE 230 000 ENFANTS EN HAÏTI

PORT-AU-PRINCE, 7 novembre 2014 - La ministre de l'Economie et des Finances Marie Carmelle Jean-Marie et l’Envoyée spéciale de la Banque mondiale Mary Barton Dock ont signé aujourd'hui un accord de don de US $ 24 millions de dollars du Partenariat mondial pour l'éducation (GPE). Il permettra d’aider  environ 230 000 enfants à être scolarisés et mieux préparés pour l'apprentissage à travers des exemptions de frais de scolarité et d’autres supports.  Ce financement complète un projet d’Education pour tous d’un montant de US $ 85 millions géré par la Banque mondiale.

«Ce financement additionnel s’inscrit dans les priorités du gouvernement pour accroître la scolarisation et la présence des enfants à l’école dans les zones défavorisées, et améliorer la qualité de l'enseignement», a déclaré Marie Carmelle Jean-Marie, Ministre de l'Economie et des Finances.

Plus de 80 pour cent des écoles primaires et secondaires étant privées, il est difficile pour les familles pauvres d’envoyer leurs enfants à l'école. La plupart des enfants à l'école primaire sont plus âgés que l’âge standard pour leur classe, et beaucoup ne terminent pas l’éducation fondamentale.

"Les familles pauvres consacrent parfois jusqu'à 60 pour cent de leurs revenus à la scolarisation de leurs enfants. Ce problème est aggravé dans les zones rurales par une plus grande pauvreté et l'accès difficile à l'école », a déclaré Mary Barton- Dock, l’Envoyée spéciale de la Banque mondiale en Haïti. "Grâce à ce soutien, la Banque aide non seulement à accroître la portée du programme Education pour tous mais aussi  à améliorer la qualité de l'enseignement pour les enfants haïtiens défavorisés», a-t-elle ajouté.

Au cours des trois dernières années, la Banque mondiale, avec le support du Partenariat mondial pour l’éducation, a financé environ 290 000 exemptions  de frais de scolarité pour les élèves du primaire dans les écoles non publiques, environ 237 000 repas quotidiens pour environ 81 000 étudiants par an, et des subventions ponctuelles pour 2824 écoles, permettant ainsi à ces écoles de ré-ouvrir après le séisme de 2010.

« Une de nos principales priorités est de soutenir les pays fragiles et nous sommes heureux de voir que notre financement aide les enfants des zones les plus défavorisées à obtenir une éducation de qualité », a déclaré Alice Albright, Présidente-Directrice Générale du  Partenariat mondial pour l'éducation.

 

Quelques  résultats concrets à atteindre par le projet Éducation pour tous,  notamment par le financement additionnel:

• Plus de 420 000 exemptions de frais de scolarité permettant aux enfants défavorisés de s’inscrire dans les écoles privées

• Plus de 110 000 étudiants recevront une collation, un repas chaud chaque jour, ainsi que de la vitamine A. Des services de déparasitage seront aussi disponibles chaque année.

• L’amélioration du matériel de formation et de l’enseignement de la lecture

• 160 salles de classe seront construites dans les écoles  communautaires

Ce financement supplémentaire passera par  le projet Éducation pour tous, qui est mis en œuvre par le Ministère de l'Éducation et de la Formation professionnelle. Education pour tous est financé conjointement par la Banque mondiale, le Programme alimentaire mondial (PAM), la Banque interaméricaine de développement (BID), la Banque de développement des Caraïbes (BDC), le Ministère canadien des Affaires étrangères et le Partenariat mondial pour l'éducation (GPE).

 

Contacts :

À Washington : Christelle Chapoy, (202) 361 4255, cchapoy@worldbank.org

À Port-au-Prince : Berdine Edmond (509) 31 064 831, bedmond@worldbank.org

 

Pour en savoir plus sur les activités de la Banque mondiale en Amérique latine et dans les Caraïbes, veuillez visiter le site : www.worldbank.org/lac

Retrouvez-nous sur Facebook : http://www.facebook.com/worldbank

Restez informés sur Twitter : @WBCaribbean

Notre chaîne YouTube : http://www.youtube.com/worldbank

Le Ministre
Michel Patrick Boisvert
Ministre de l'Economie et des Finances

A la une...

Voir plus...
Taux de change
27-mars-2020
Achat Vente
USD 97.9362 99.4518
EUR 108.1490 109.8901
PES 1.8210 1.8503
CAN 69.9230 71.0487
En gourde pour une unité étrangère
Référence BRH